thomas heatherwick

Thomas Heatherwick

Thomas Heatherwick est à la tête de son propre studio, Heatherwick Project, depuis 1994. Les membres de ce studio travaillent sur les objets, le mobilier et sur les infrastructures urbaines. Ainsi, le studio a conçu en 2010 une version renouvelée et modernisée des très célèbres bus rouges londoniens. Les nouveaux bus ont réussi l’exploit de conserver l’esprit d’origine des authentiques bus rouges, tout en répondant aux attentes des utilisateurs contemporains : les nouveaux bus sont plus rapides et plus faciles d’accès. Parmi les œuvres marquantes du studio, on relève également un pont en verre situé à King’s Cross, qui n’utilise pas un gramme de métal et se fond harmonieusement dans le paysage urbain. Le studio Heatherwick Project a été sélectionné pour créer le pavillon du Royaume-Uni à l’exposition universelle de Shanghai en 2010. Le pavillon a été l’une des œuvres les plus populaires de l’exposition, et a été visité par 50 000 visiteurs chaque jour. Membre de la RIBA et du Royal College of Art, Thomas Heatherwick a reçu le Prince Philip Designers Prize.